Calcul de la superficie d’un appartement : comment faire ?

Qu’il s’agisse de la location ou de la vente d’un appartement, il est important de connaître sa superficie. Bien que ce soit une tâche assez simple, ce n’est pas toujours évident d’y arriver sans avoir quelques notions de base. Ainsi, comment calculer la superficie d’un appartement ?

Calcul de la superficie d’un appartement : les bases pour réussir

La superficie est définie dans le Code de la construction et de l’habitation en l’article R.111-2 comme étant la surface de plancher construite d’un appartement. Elle correspond à la surface totale habitable d’un logement et est déduite des surfaces occupées par les marches, cloisons, escaliers, les murs, embrasures des fenêtres et portes, graines, etc. Ces espaces à l’instar des combles non aménagés, remises, sols, balcons, caves, terrasses et vérandas ne doivent pas être pris en compte dans le calcul de la surface habitable.

Aussi, les espaces dont les volumes comportent respectivement au moins 80 % et 60 % de parois vitrés dans les cas de logements individuels et collectifs sont exclus. Les parties de l’appartement dont la hauteur est en dessous de 1,80 ne sont pas non plus concernées. En revanche, les pièces comme le séchoir, le débarra, le cellier ou la buanderie sont comptabilisés dès qu'elles sont à l’intérieur de l’appartement. C’est aussi le cas des fractions de lot mesurant moins de 8 m². Elles n’entrent dans le calcul que lorsqu’elles sont intégrées à l’unité du logement. Les toilettes, les salles d’eau ou les cuisines sont également concernées par le calcul de la superficie habitable de l’appartement.

Par ailleurs, il faut noter que le calcul de la superficie d’un appartement est surtout important pour les opérations immobilières. Cette valeur permet de mieux évaluer le prix d’une vente ou d’un loyer. Suite à la loi Carrez par exemple, la superficie d’un logement doit être annexée au contrat de vente d’un bien immobilier de location ou en copropriété. En outre, la superficie d’un appartement est prise en compte dans le calcul de la taxe foncière ou de la taxe d’habitation. Elle compte également pour certains aménagements.

Comment calculer la surface habitable d’un appartement ?

Lorsque vous souhaitez calculer la surface de votre logement, il est important de prendre en compte deux éléments : la surface plancher construite du logement et les surfaces qui ne doivent pas être prises en compte. Une fois que vous avez déterminé toutes les pièces qui composent la surface du plancher construite de votre logement, l’opération est très simple. Il suffit de multiplier la largeur de chaque pièce par sa longueur. Ceci vous permettra d’obtenir des résultats en mètres carrés. Autrement, il vous suffit de faire la somme des couverts, clos et des surfaces dont la hauteur de plafond est au moins 1,80 m.

Ensuite, déduisez les surfaces occupées par toutes les pièces qui ne doivent pas être comptabilisées. Il s’agit notamment des murs et cloisons, graines et cages d’escalier, etc. Pour plus de précision dans le calcul, il est conseillé de faire le calcul au-dessus des plinthes notamment à partir de l’intérieur des murs.

En définitive, il convient de retenir que le calcul de la surface est très important notamment dans les opérations de vente. Le recours à un professionnel comme un géomètre est fortement recommandé. Il vous aidera à faire cette opération avec une plus grande précision.